* Bienvenue sur le site de SIDI-IDIR*/ مرحبا بكم
bienvenu cher(e) visiteur
ansuf yessek a yinebgui
مرحبا بك عزيزي الزائر
clock islamic
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» site qui parle de toute la soumam
Jeu 1 Mar 2018 - 14:34 par sisi009

» etude en suede /الدراسة في السويد
Jeu 1 Mar 2018 - 14:32 par sisi009

» bsahtek mourad
Jeu 1 Mar 2018 - 14:30 par sisi009

» quelques poemes de abderahmane el madjdoub
Jeu 1 Mar 2018 - 14:30 par sisi009

» annonce pour une photo
Jeu 1 Mar 2018 - 14:27 par sisi009

» a l'occasion du ramadane 2009
Jeu 1 Mar 2018 - 14:25 par sisi009

» physique chimie ( lycee ighil ali ) par AIT HAMOUDA BRAHIM
Jeu 1 Mar 2018 - 14:23 par sisi009

» SITe DE LA POSTE ALGERIENNE
Jeu 1 Mar 2018 - 14:20 par sisi009

» envoyer des message
Jeu 1 Mar 2018 - 14:19 par sisi009

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Avril 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier

infos bgayet
iphone
KABYLIE news
infos Algerie
EL-WATAN
compteur

Elmain la foré

Aller en bas

Elmain la foré

Message par hakrenoir1 le Sam 9 Jan 2010 - 2:33


El-Maïn
formait un Douar dépendant de la Commune Mixte des Bibans - Arrondissement de Sétif - Département de Constantine, que gérait le Cadi Hassan Ben Halla à la veille de la révolte de 1871 jusqu'en 1959 date à laquelle des communes en plein exercice avaient été créées. C'est alors que ce village redevient Chef lieu Communal et des élèctions avaient eu lieu à l'occasion. Les candidats étaient Méssieurs Dékrouche Brahim soutenu par Monsieur le S/Préfet de Lafayette Bachouchi et Benhalla Lahlou. Monsieur Dékrouche redevient Maire jusqu'en 1962 pour en être remplacé par feu : Ikhléf Salem. La Commune d'EL-MAIN avait comme voisins : Guenzet et Aïn Legradj à l'Est, Béni-Ourtilane et Bou-Hamza au Nord, Tamokra à l'Ouest, Téffreg au Sud Est et Djaâfra au Sud. Le Douar Djaâfra avait été une zone interdite jusqu'en 1962. C'était une région isolée et était trés pauvre. Son économie est basée principalement sur l'agriculture. L'olivier et le figuier constituent ses principales ressources. La population jeune doit s'émigrer pour de nombreuses années dans les villes d'Algérie ou en France pour compléter l'économie familiale. Cette commune ne disposait comme voies d'accès qu'une piste la reliant avec BBA au Sud. Ce n'est qu'en 1957 qu'une autre piste avait été ouverte sur Guenzet que rend impraticable la rivière en hiver. La montée vers El-Maïn était rude. Une autre piste avait été ouverte sur Tamokra vers 1961, traversant la petite forêt d'Adrar Ou Maza par dessus les villages de Sidi-Idir, Tizi-Aïdel et Thiourirines. Pour la Médecine, au paravant dans les années 1950, les patients se déplaçaient à BBA pour se faire consulter par les Docteurs Bénabid et Grange. Par la suite, c'était le Docteur Aouizérate de Lafayette qui s'en occupait. La localité disposait également d'un bureau de poste et d'un Receveur nommé Mokrane Boukchida. En 1957, cette poste redevient une simple agence postale dont le Receveur était Monsieur Férihi Mohamed Amokrane
.






hakrenoir1

Nombre de messages : 125
Age : 35
Points : 6397
Réputation : 3
Date d'inscription : 01/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elmain la foré

Message par hakrenoir1 le Sam 9 Jan 2010 - 2:37


hakrenoir1

Nombre de messages : 125
Age : 35
Points : 6397
Réputation : 3
Date d'inscription : 01/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum