* Bienvenue sur le site de SIDI-IDIR*/ مرحبا بكم
bienvenu cher(e) visiteur
ansuf yessek a yinebgui
مرحبا بك عزيزي الزائر
clock islamic
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Ath ourtilane - azrew iflane 27 Mai 2015
Lun 22 Mai 2017 - 17:15 par AMAZIGH

» Ce que l’Islam peut apporter à la science moderne
Jeu 24 Mar 2016 - 22:54 par AMAZIGH

» La Naissance de l'Islam (Arte - Le Coran, aux Origines du Livre)
Jeu 24 Mar 2016 - 22:48 par AMAZIGH

» video drole de chute wallah tu va essaye de ne pas rire
Jeu 24 Mar 2016 - 22:22 par AMAZIGH

» elhadra a tawrirt
Jeu 24 Mar 2016 - 22:16 par AMAZIGH

» Jeunesse D'El Main a Tizi, ilamzayen n y Ilmayen g Tizi
Jeu 24 Mar 2016 - 22:04 par AMAZIGH

» El Main Sur Echourouk TV
Jeu 24 Mar 2016 - 22:00 par AMAZIGH

» video sidi idir Mai 2015
Jeu 24 Mar 2016 - 21:54 par AMAZIGH

» MATOUB LOUNES INEDIT(privé)1994
Jeu 24 Mar 2016 - 21:51 par AMAZIGH

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Juillet 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

infos bgayet
iphone
KABYLIE news
infos Algerie
EL-WATAN
compteur

Les verbes et la conjugaison kabyle (Berbère)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les verbes et la conjugaison kabyle (Berbère)

Message par AMAZIGH le Lun 3 Mai 2010 - 21:01


Les verbes et la conjugaison kabyle (Berbère)




les verbes kabyles sont annoncé au prétérit simple, c'est l'équivalent des verbes à l'infinitif français.
Le verbe kabyle ou berbère en général se conjuguent en genre, nombre et personne, pour pouvoir faire la conjugaison d'un verbe kabyle il faut connaitre ses quatre radicaux (également appelés thèmes) et ça les ami(e)s y a pas de miracle il faut connaitre un minimum la langue kabyle mais ne vous inquiétez pas je suis la pour vous aidez c'est pour ça que ce site existe!
Je ne vais pas trop entrer dans le détail pour ne pas vous embrouillez pour rien!
Mais juste avant de passer à la conjugaison, vous devez connaitre la signification de certains termes.
L'aoriste : exprime le futur et le souhait, il est utilisé avec le particule préverbale "ad". Il faut savoir que ce préverbe "ad" se transforme en "a" devant un "t" et devant un "n".
L'aoriste intensif : exprime une action habituelle, répétitive, prolongée ou actuelle.
Le prétérit : exprime une action achevée, réalisé, accompli.

Aller les ami(e)s on passe à la conjugaison, je vais vous faire un exemple complet avec des modèles qui vous permettront de conjuguer la plupart des verbes kabyles, elle n'est pas belle la vie?! mais garder à l'esprit les ami(e)s que le kabyle comme toutes les autres langues il vous faut absolument posséder un livre de conjugaison chez vous! mais alors à quoi va me servir ton cours s'il faut que je dépense de l'argent à acheter un bouquin??? ben mon cours ne va pas vous servir à grand chose il est juste la pour vous faire perdre votre temps! lol!.... non les ami(e)s soyons sérieux, mon cours va vraiment beaucoup vous aider à vous familiariser avec la conjugaison des verbes kabyle (ou berbère).

Aller assez de blabla on va entrer directement dans le vif du sujet avec un petit exemple.
Exemple avec le verbe ali = monter (et non pas Ali baba lol)
La 1ère des choses à faire et de chercher les 4 radicaux du verbe, pour le verbe "ali" nous avons ceci :
- Le 1er radical est simple c'est "ali" on l'appelle le radical de l'aoriste (inaccompli ou future), il nous permet de conjuguer le verbe à l'impératif simple et au futur
- Le 2ème radical est "uliγ", c'est le radical du prétérit donc il nous permettra de conjuguer le verbe au prétérit, autrement dit au passé
- Le 3ème radical est "uliγ", (vous avez de la chance, le 2ème et le 3ème radical de ce verbe sont identique! mais attention ce n'est pas valable pour tous les verbes malheureusement). Ce 3ème radical c'est le radical du prétérit négatif, il va nous servir à conjuguer le verbe au passé négatif (par exemple : ur uliγ ara = je ne suis pas monté).
- Le 4ème et dernier radical enfin est "ttaliγ", c'est le radical de la forme intensif, il est important car il va nous permettre de conjuguer le verbe à l'impératif intensif, à l'impératif intensif négatif, à l'aoriste intensif, à l'aoriste intensif négatif, au prétérit intensif et enfin au prétérit intensif négatif! oufffffffffffffffff c'est vraiment intensif!!!!
ça va les ami(e)s? vous n'avez pas besoin d'un aspirine? parce que j'en ai dans mon sac! non vous en voulez pas?! ben vous êtes vraiment courageux, bravo!
Puisque vous êtes bien en forme, on va tout de suite mettre en pratique ce qu'on vient de voir, je vais commencer par vous donner les modèles à suivre puis on va tous se mettre à la conjugaison ...

LES MODELES A SUIVRE POUR CONJUGUER LES VERBES KABYLES
-1- Model de conjugaison d'un verbe kabyle à tous les temps (prétérit, prétérit négatif, futur ou aoriste, aoriste intensif) sauf à l'impératif simple, intensif et intensif négatif:

1- nekk (je) → ...................γ
2- kečč (tu : masc) t...................
- kem (tu : fém) t...................
3- netta (il) i(y)...................
- nettat (elle) t...................
1- nek°ni (nous : masc) n...................
- nekk°enti (nous : fém) n...................
2- kunwi (vous : msc) t...................m
- kunemti (vous : fém) t...................mt
3- nutni (ils) → ...................n
- nutenti (elles) → ...................nt
Remarque : pour conjuguer un verbe au futur (aoriste) on utilisera ce model et on ajoute simplement ad ou a devant le radical du verbe.
ad + verbe conjugué
ou
a + verbe conjugué
-----------------------
Remarque : pour vous situer dans ce tableau de conjugaison j'ai ajouté les pronoms personnels (nekk, kečč, kem...) mais en générale quand on parle en kabyle on les utilise pas systématiquement
Par exemple si je veux dire, je monterai, en kabyle je dis directement ad aliγ sans utiliser le pronom personnel "nekk (je)"

-2- Model de conjugaison d'un verbe kabyle à l'impératif simple, intensif et intensif négatif
1- néant
2- kečč (tu : masc) → mettre simplement le radical
- kem (tu : fém) → mettre simplement le radical
3- netta (il) → néant
- nettat (elle) → néant
1- nek°ni (nous : masc) → néant
- nekk°enti (nous : fém) → néant
2- kunwi (vous : msc) → ...................t
- kunemti (vous : fém) → ...................mt
3- nutni (ils) → néant
- nutenti (elles) → néant
Attention! pour l'intensif négatif, la terminaison est le même que pour l'impératif simple et intensif mais il faut rajouter "ur" devant le radical et "ara" après le radical.
par exemple, pour dire je ne monte pas en kabyle ur ttaliγ ara.





Voila un exemple complet pour mettre en pratique tout ce qu'on a appris dans ce cours!






Le verbe ALI = MONTER
Pronoms personnelsimpératifimpératif intensifaoriste intensif
1- nekk (je)
2- kečč (tu : masc)
- kem (tu : fém)
3- netta (il)
- nettat (elle)

1- nek°ni (nous : masc)
- nekk°enti (nous : fém)
2- kunwi (vous : msc)
- kunemti (vous : fém)
3- nutni (ils)


- nutenti (elles)

2- ali






2- alit
- alimt



2- ttali






2- ttalit
- ttalimt


1- ttaliγ
2- tettali
- tettali
3- yettali
- tettali

1- nettali
- nettali
2- tattalim
- tattalimt
3- ttalin
- ttalint
Pronoms personnels
aoriste = futurprétéritprétérit négatif
1- nekk (je)
2- kečč (tu : masc)
- kem (tu : fém)
3- netta (il)
- nettat (elle)

1- nek°ni (nous : masc)
- nekk°enti (nous : fém)
2- kunwi (vous : msc)
- kunemti (vous : fém)
3- nutni (ils)
- nutenti (elles)
1- ad aliγ
2- a tali
- a tali
3- ad yali
- a tali

1- a nali
- a nali
2- a talim
- a talimt
3- ad alin
- ad alint
1- uliγ
2- tuli
- tuli
3- yuli
- tuli

1- nuli
- nuli
2- tulim
- tulimt
3- ulin
- ulint
1- ur uliγ ara
2- ur tuli ara
- ur tuli ara
3- ur yuli ara
- ur tuli ara

1- ur nuli ara
- ur nuli ara
2- ur tulim ara
- ur tulimt ara
3- ur ulin ara
- ur ulint ara

Remarque : la conjugaison au prétérit et au prétérit négatif est presque pareil, il suffit de reprendre la conjugaison du verbe au prétérit et de rajouter "ur" et "ara" pour obtenir la conjugaison au prétérit négatif
avatar
AMAZIGH
Admin

Nombre de messages : 308
Age : 46
Points : 7209
Réputation : 4
Date d'inscription : 19/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://sidiyidir.ahlamontada.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verbes et la conjugaison kabyle (Berbère)

Message par AMAZIGH le Lun 3 Mai 2010 - 21:05


Les jours de la semaine
Fichier audio



FrançaisKabyle
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
letnayen
ttlata
laṛebεa
lexmis
lğemεa
ssebt
lḥedd

Attention : les jours de la semaine en kabyle sont empruntés à la langue arabe, je vous donne les mots en tamazight (berbère), mais malheureusement en Kabylie on continue toujours à utiliser les mots empruntés à l'arabe.

FrançaisTamazight
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
arim
aram
ahad
amhad
sem
sed
ačer
avatar
AMAZIGH
Admin

Nombre de messages : 308
Age : 46
Points : 7209
Réputation : 4
Date d'inscription : 19/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://sidiyidir.ahlamontada.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verbes et la conjugaison kabyle (Berbère)

Message par AMAZIGH le Lun 3 Mai 2010 - 21:07

Les mois de l'année


FrançaisKabyle
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
yennayer
fuṛaṛ
ma
γṛes
ibrir
mayu
yunyu
yulyu
γuct
ctambeṛ
tubeṛ
wambeṛ
jambeṛ, bujambeṛ
avatar
AMAZIGH
Admin

Nombre de messages : 308
Age : 46
Points : 7209
Réputation : 4
Date d'inscription : 19/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://sidiyidir.ahlamontada.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verbes et la conjugaison kabyle (Berbère)

Message par AMAZIGH le Lun 3 Mai 2010 - 21:12

Mḥend uccen

Amacahu,
γef zik asmi heddṛen lewḥuc. Mḥend uccen iteddu di teẓgi yettnadi dacu ara
yečč. Ciṭuḥ akka, iwala tanina d-sebεa warraw is s-ufella n ṭṭejṛa. Armi ur yezmir ara ad
yali, yeqqim dinna yettgalla deg-s :

« Ḍeggeṛ iyi-d yiwen ney ad n-ali
γ ! »
Ihi tanina tuggad
γef tarwa-s dγa tefka yas-d yiwen ufalku.

Azekka-nni yuγal-d wuccen, yessawel as :

« Ḍeggeṛ iyi-d yiwen ney ad n-ali
γ ! »

Abrid nni di
γen Tanina tuggad it, tḍeggeṛ-as-d wayeḍ.



Akken akkenni, Mḥend uccen yessutur as yiwen deg-warrawis, armi s-d-yeqqim
uneggaru. Tameddit tebda tettru. Teẓṛa azekka-nni ad d-yu
γal ad t-yawi. Tettmeğğid,
armi d-tessak°i yiwen ubellirej i yegan taεcuct
γef yixef n ṭṭejṛa.

« Ayen akka ay tettruḍ a tanina tameεzuzt ?
Akka ay d-rray n Mhend uccen, atas aya i yettgalla deg-i,
yeqqar-iyi : "Ḍeggeṛ iyi-d yiwen ney ad n-ali
γ". Segmi uggadeγ ad aγ yečč" akken ma nella, ttaγeγ-as awal, enwiγ dayen ur d-yeṭṭuγal ara. γef akka walaγ yurar iyi-tt, tura
ala yiwen iyi d-yeqqimen.

Nna
γ, a tameddak°elt-iw, ikelx ikem wuccen amcum. Am akken teẓṛiḍ, xas akken fessus ur yezmir ara ad yali γef ṭṭejṛa taεlayant. Maca, ebγiγ ad kem weṣṣiγ . Mara d-yuγal
ini yas : "Ali-d ma d-taliḍ"! »

-------------------------------------


Amachaho...
Jadis, du temps où les animaux parlaient, M'hand le chacal fouinait dans la forêt à la
recherche d'une proie facile. Un jour, il débusqua le nid d'une crécerelle*. Comme il ne
savait pas grimper sur un tronc aussi lisse, il se posta au pied de l'arbre et exigea qu'elle
lui donne un de ses sept petits.

« Donne-m'en un ou je monte ! » aboya-t-il d'un air méchant.

La crécerelle prit peur et, naïvement, pour sauver les autres, lui céda un de ses petits.
Mais le lendemain matin, le chacal s'installa sous l'arbre où étaient nichés la crécerelle et
ses six fauconneaux. Il l'interpella à nouveau :

« Donne-m'en un ou je monte ! »

Cette fois encore, épouvantée, elle obéit.



Ainsi, chaque matin, le chacal réclamait un petit de la crécerelle jusqu'au jour où il ne lui
resta plus que le dernier.

Le soir venu, elle se mit à pleurer. Elle se doutait bien que le chacal reviendrait le
prendre. Elle pleurait à chaudes larmes... Ses cris et ses lamentations réveillèrent la
cigogne qui somnolait sur la cime de l'arbre.

Pourquoi pleures-tu, chère crécerelle ?

C'est à cause de M'hand le chacal, répondit-elle. Tous les matins, il me menace en
disant : "Donne-moi un fauconneau ou je monte" ! Or, de crainte qu'il ne nous croque
tous, je lui en abandonne un chaque jour en pensant qu'il ne reviendra plus. Mais je vois
que je me suis trompée : maintenant, il ne me reste plus que le dernier...

Ma pauvre amie, le chacal s'est moqué de toi ! Tu le sais bien : malgré sa souplesse, il
ne pourra jamais grimper sur un arbre aussi haut. Je vais te donner un bon conseil.
Quand il reviendra, dis lui : "Monte donc, si tu le peux !" »


* Crécerelle : oiseau voisin du faucon
avatar
AMAZIGH
Admin

Nombre de messages : 308
Age : 46
Points : 7209
Réputation : 4
Date d'inscription : 19/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://sidiyidir.ahlamontada.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les verbes et la conjugaison kabyle (Berbère)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum